Parcours Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles

Crédits ECTS : 
60
Composante(s) : 
     

Présentation

Le Master deuxième année (M2) Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles propose de former des futurs psychologues cliniciens et spécialisés dans la prise en charge des problématiques sportives individuelles, d’équipes et institutionnelles.

Cette formation poursuit les enseignements abordés en M1 sur les problèmes psychologiques posés par un phénomène de société : l’augmentation des activités sportives en France, le renforcement significatif du sport professionnel et de haut niveau et ses dysfonctionnements.

Par ailleurs, au-delà de ces problématiques purement sportives et grâce à son corpus théorique tri référencé (psychanalytique, phénoménologique et cognitif) centré sur le corps, elle propose un accès original et opérant, tant pour l’intervention psychologique de terrain que pour la recherche en psychologie, aux problématiques identitaires contemporaines en jeu dans les conduites d’addiction (dopage), de violence (délinquance adolescente et quartiers sensibles), de vieillissement (difficultés de reconversion professionnelle des sportifs).

Le M2 Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles est une étape obligatoire pour l’obtention du titre de psychologue (Titre professionnel protégé, loi du 25 juillet 1985 et décrets d’application, arrêté du 19 mai 2006 délivré aux titulaires d’une licence, master 1 et master 2 en psychologie).

Un stage pratique, sur le terrain clinique, de 300h, est obligatoire.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les principales théories explicatives du fonctionnement psychique humain, du normal au pathologique,

- Maîtriser les fondements des principales psychothérapies,

- Connaître et savoir appliquer la méthode et la procédure adaptée pour mettre à l’épreuve l’hypothèse diagnostique du patient,

- Conduire un examen et une évaluation psychologique des sportifs (détection, sélection, orientation, expertise),

- Assurer les interventions cliniques centrées sur les problématiques corporelles telles qu’elles s’expriment avec force dans les champs du sport, de la psychiatrie (psychose et autisme), de la rééducation fonctionnelle, de la prévention des conduites à risque, de la réinsertion sociale auprès d’un sujet,

- Acquérir les pratiques de la profession, les règles éthiques et travailler en regard du respect des codes de déontologie du psychologue,

- Être capable d’élaborer et de présenter un projet de recherche,

- Développer des capacités d’analyse, de synthèse et de rigueur scientifique.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles depuis l'année universitaire 2017/2018.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat   de l'université.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD 

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr5.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie pour valider un diplôme

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae@univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

 

L'alternance à l'université

L’Alternance est un rythme d’études spécifique qui intègre des phases d’apprentissage à l’Université et des phases d’applications pratiques au sein d’organisations professionnelles : entreprises privées, entreprises/entités publiques, associations, GIP, EPIC, ONG, etc.

L’Alternance, c’est également un dispositif législatif qui permet aux bénéficiaires de concilier travail en entreprise, (ou toute autre organisation ou association) et formation à l’Université.

Ce dispositif se décline sous la forme de 2 types de contrat de travail pour les étudiants et les demandeurs d’emploi : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation et sous la forme d’un aménagement spécifique pour les salariés déjà en poste : la PRO A.

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 propose déjà plus de 40 formations organisées en alternance.

Dispositifs et contrats

  • Le contrat d'apprentissage :

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise.

Le titulaire du contrat d’apprentissage doit être âgé de 16 à 29 ans révolus. Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans (les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé, les sportifs de haut niveau).

L'Unité de formation par apprentissage de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (UFA), vous accompagne dans cette procédure : alternance @ univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

 

  • Le contrat de professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise (ou toute autre organisation ou association).

Le titulaire du contrat de professionnalisation doit être âgé de 16 à 25 ans révolus, ou être demandeur d'emploi âgé de 26 ans et plus, inscrit à Pôle Emploi, ou être bénéficiaire d'un contrat d'insertion (RSA, ASS, AAH, CUI).

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO), vous accompagne dans cette procédure : alternance @ univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

 

  • La Promotion par alternance (Pro A) :

La Promotion par alternance est un dispositif qui permet aux salariés en poste de favoriser leur évolution ou leur promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Mise en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’entreprise, la Pro-A est mobilisée dans une optique d’évolution, de réorientation professionnelle ou de co-construction de projets qualifiants entre salariés et employeurs.

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO) , vous accompagne dans cette procédure : alternance @ univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

Responsable(s) de la formation

Brigitte Leroy-Viémon (brigitte.leroy @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Psychologie (master.psychologie @ univ-montp3.fr)

Bât. B - Bureau 210 / Bât. B - Bureau 202
Téléphone : 04 67 14 20 93 / 04 67 14 21 52

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr5.fc@univ-montp3.fr (ufr5.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 64
Site web : SUFCO

Formation ouverte à l'alternance (alternance @ univ-montp3.fr)

Bât. B - 4ème étage
Téléphone : 04 67 14 55 82
Site web : Alternance et professionnalisation

Poursuite d'études

Après le M2 :

Après une Licence de psychologie, l’obtention du Master professionnel « Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles » permet l’accès au titre de psychologue. Il a pour vocation de déboucher directement sur la vie active.
Toutefois, il permet également l’inscription en thèse de doctorat Psychologie (selon dispositions de l’École Doctorale d’accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

Accès au titre de psychologue clinicien
- Les métiers liés aux champs de la formation, de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les métiers liés au champ de la psychologie,

- Les métiers liés au champ du sport (champ de la compétition sportive : fédérations sportives, clubs sportifs, associations sportives, creps, sports études, centres de formation…),

- Les métiers liés au champ de la santé (champ de la psychiatrie : services des sports des hôpitaux psychiatriques et établissements publics ou privés de santé mentale),

- Les métiers liés au champ du paramédical (rééducation fonctionnelle : établissements, associations et centres de traumatologie et de rééducation fonctionnelle des blessés),

- Les métiers liés au champ du social (champ de la réinsertion sociale par le sport : collectivités territoriales, offices municipaux et départementaux des sports, formations de réinsertion, associations de sport adapté…),

- Les concours au métier de psychologue de la fonction publique.