Parcours Ethnologie et métiers du patrimoine

Crédits ECTS : 
60
Composante(s) : 
   

Présentation

Le Master deuxième année (M2) Ethnologie et métiers du patrimoine offre aux étudiants une formation approfondie à la recherche en sciences de l’homme et de la société, une ouverture vers des disciplines connexes (sociologie, histoire, études culturelles, cinéma ethnographique), tout comme un apprentissage des connaissances et des compétences nécessaires à la mise en œuvre de projets d’action culturelle dans le domaine du patrimoine. Il s’adresse aux étudiants qui se destinent à la recherche en ethnologie, et aux métiers liés à la vie culturelle et au patrimoine.

La seconde année de master se déroule sur deux semestres. Le premier comprend plusieurs enseignements, principalement d’ethnologie mais aussi d’histoire et de sociologie. Il intègre par ailleurs les partenariats avec les universités de Toulouse Jean-Jaurès et de Barcelone, sous forme d’enseignements mutualisés, dispensés en présentiel et via les outils numériques, autour des thématiques du patrimoine et du PCI.

En début de second semestre, est organisée une semaine de formation intensive, sous forme d’un atelier de recherches et de professionnalisation qui a lieu à Carcassonne, au GARAE (Groupe Audois de Recherche et d’Animation Ethnographique), et qui réunit la promotion de Montpellier et celle du master mention « Anthropologie, parcours Expertise ethnologique en patrimoine immatériel » de l’université de Toulouse Jean-Jaurès. Cette semaine donne lieu à des interventions d’enseignants des deux universités ainsi qu’à celles de professionnels français et européens spécialistes du domaine du PCI.


Le reste du semestre est consacré à la réalisation du mémoire de fin d’études ou d’un stage long, selon les options choisies par l’étudiant dans le cours de la formation après concertation avec l’équipe pédagogique.

Savoir-faire et compétences

- Construire une problématique de recherche en ethnologie,

- Établir un protocole de recherche (investigation documentaire, bibliographie empirique),

- Conduire un travail d’investigation empirique,

- Développer une excellente maîtrise de l’écriture,

- Maîtriser l’exercice de synthèse,

- Développer son propre jugement,

- S’enrichir en participant à des débats scientifiques.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Ethnologie et métiers du patrimoine depuis l’année universitaire 2017/2018.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat de l'université.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr5.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr5.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae@univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

Responsable(s) de la formation

Bernard Formoso (bernard.formoso @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Ethnologie (master.ethnologie @ univ-montp3.fr)

Bât. B - Bureau 207A
Téléphone : 04 67 14 26 39

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr5.fc@univ-montp3.fr (ufr5.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 64
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master permet l’inscription en thèse de doctorat Ethnologie (selon dispositions de l’École Doctorale d’accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers de la culture et du patrimoine (gestion et valorisation du patrimoine culturel : animateurs de développement culturel, chargé de mission, gestionnaires de projets culturels patrimoniaux, expert socio-anthropologue…).